sous la peau les mots

et réciproquement.

30 octobre 2007

Stagnation

Journée étrange, fatigante, dérangeante. J'ai passé la quasi totalité de la journée les mains dans la terre, sans parvenir à traduire mon ressenti, il en résulte du plat. Sans âme, sans rien, ni dedans ni dehors.De plus je bute sur des difficultés pour terminer un projet qui me tient beaucoup à coeur. Je n'aime pas demander de l'aide aux autres. J'aime encore moins me sentir stupide devant un problème et déléguer à autrui le soin de le résoudre. Je veux comprendre. Etre autonome. Demander une fois oui, pour que l'on m'explique.... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2007

Si ce n'est pas la fin...

ca y ressemble.J'ai repris une longue histoire car je n'aimais pas le rendu des cheveux, en fait même je préférais le résultat sans les cheveux..ahem.Ce la m'a permis de travailler les oreilles que je n'avais pas encore spécialement exploré, et il y a du travail..Cette fois ci la terre est devenue trop sèche et cassante pour être à nouveau repris..une longue histoire est donc en phase de séchage avant ponçage, cuisson et patine. Les liftings et autres tortures sont terminées pour elle.Voici avant:   Et après:
Posté par souslesmots à 00:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2007

Rêver plus fort.

On m'a demandé récemment pourquoi j'avais coupé certains liens dans le passé. Pourquoi sans expliquer ce qui avait motivé cette décision..Chacun son caractère, avec ses qualités et ses défauts. Pour ma part j'estime que quelqu'un qui m'a blessée par deux fois (et avec qui j'ai pris le temps d'en parler pour apurer la relation à ces deux occasions) à quoi bon insister quand la troisième fois montre bien le peu de cas fait d'une prétendue amitié ? Chacun est différent. Je l'accepte autant que possible. Mais rien ne m'oblige à en ... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 13:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 octobre 2007

Evade moi.

Plusieurs choses. La majorité inutiles, mais à dire tout de même. Pour moi, égoïstement. Comme un post it d'humeur pour me rappeler. De m'évader. De moi.Puisque je suis un concentré d'inadéquations. Pas le bon mots au bon moment, ni l'émotion, pas plus le rire. Tout est déplacé chez moi. La sensation d'être un puzzle étriqué que d'autres depuis trop longtemps s'amusent à déplacer, brouiller, égarer.Puisque j'en demande toujours plus sans jamais donner assez. Puisque tous et personne. Puisque que certains matins le téléphone me... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 18:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 octobre 2007

D'errance en final

C'est que ce n'est pas tout de travailler travailler...il faut bien montrer le résultat aussi.Je suis toujours dans mes tests et essais, entre patines et alchimie bizarre. Toujours pas satisfaite, trop ceci ou pas assez cela. Mais chaque pas permet d'aller de vers autre chose. Entre temps certaines statues changent de nom, la patine en appelant un autre. Voici Couleur Café: Celle ci je l'avais nommée Luna au départ, mais en travaillant les couleurs de la patine la chanson de Gainsbourg est venue s'inviter sans plus partir. Couleur... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 11:32 - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 octobre 2007

Le jeu des sept errances

Ou comment jouer à madame patate qui a un long nez.Oui je sais ce blog c'est n'importe quoi. Je ne poste rien depuis des semaines et puis pouf deux notes en deux jours. Sans compter que mes mots rétrécissent sans même avoir été lavés à 90°. Parce que les mots faut pas croire, çà se bichonne. assouplissant et tutti quanti. Doit être pour ça que les miens râpent un peu dans les coins, j'ai laissé tombé les soupline & co.Donc je disais. Comment jouer au jeu des sept errances. Vous prenez un pain de terre ( et non pas dans la tête,... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 14:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 octobre 2007

Surtout ne rien changer.

Non mais c'est vrai. Après tout...quand on plante les choses par manque d'envie, manque de préparation, ou angoisse élevée au rang d'art..on se dit ok. J'ai tout fait pour.Mais quand on travaille, sérieusement, assidument, en faisant taire à grand coup de pompes ses angoisses..tout çà pour ? Un résultat identique.Surtout ne changez rien hein. Vous êtes parfaite. En catastrophe ambulante.Bon, en dehors de mes déboires tout relatifs dans leur importance..J'ai commis çà, là, en dessous. Elle n'a pas de nom pour le moment, vu que mon... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 15:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]