sous la peau les mots

et réciproquement.

19 février 2008

Clin d'oeil

Parfois il faudrait inventer des mots. Parce que ceux qui existent ne disent pas tout.

Certains sont polyglottes, moi je suis poly manuelle. Un certain nombre de choses/univers me passionnent. Et pour quelques uns je mets la main, à la pâte :)

Parmi les métiers que j'ai exercé, outre palefrenier/clown/dresseuse de poneys rebelles, éducatrice, et quelques autres bizarreries, j'ai travaillé deux fois en tant de cuisinier dans un restaurant. Le premier était une simple auberge restaurant de montagne, et le second un restaurant de poisson et fruits de mer sur la côte d'azur. Dans les deux cas, j'étais frustrée de ne pouvoir laisser libre cours à mon imaginaire..notamment sur les desserts.
Je n'ai aucune qualification de cuisinier, mais j'ai hérité d'une longue histoire de gourmets gourmands et fin palais. Doublé d'une enfance dans le milieu (plus ou moins proche selon les années) de la haute couture. J'en ai gardé le gout des tissus fins et des couleurs. Celui d'une envolée des papilles et des pupilles. Senteurs, couleurs, saveurs..

Aujourd'hui je ne suis plus ni cuisinier, ni palefrenier, ni éducatrice. Je suis sculpteur en devenir. Et rêveuse à plein temps.
Et comme en parallèle je rénove notre maison..je suis un tout petit peu: plâtrier, peintre en bâtiments, carreleur, décorateur et menuisier (avec des aides oh combien nécessaires!).

Au milieu de tout cela l'argile est mon essentiel, mon oxygène, ma respiration. Si je ne touche pas la terre de trop longtemps j'en rêve la nuit. Je sculpte dans mon sommeil et l'urgence m'éveille. Des post it griffonnés reconstituent un chemin de mes pensées nocturnes.

Pourquoi je parle de cela ? Parce que parmi les communautés de blog que j'aime parcourir chaque jour on trouve les blogs de cuisine. Ceux qui me font rêver et saliver devant leur photos merveilleuses et leurs idées. Une trentaine de blog à ce jour.

Et moi qui ne me manifeste que très peu dans les commentaires, récemment j'en ai laissé un pour dire mon admiration devant ceci...

De fil en aiguille, ou plutôt de chocolat en moule..j'ai voulu faire un clin d'œil. Je ne sais pas quand j'aurai le temps de créer mes propres moules à gâteaux comme elle le suggère ici, mais en attendant, en voici quelques uns faits (de gâteaux) maison bidouillés avec les moyens du bord !


best_of

 

Posté par souslesmots à 12:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Super jolie ces gâteaux !
    C'est un vrai plaisir pour la vue et le gout n'est pas loin ( celui de la fraise et la framboise surtout )

    Il y a quelque chose du pays des fées ou des elfes dans la composition , j'aimerais assez être invité au banquet pour gouter à toutes ces merveilles.
    Merci pour cette douceur de bon matin

    Posté par caro, 20 février 2008 à 07:41
  • Je vois que quoi que tu fasses, tout est très beau !!! Quel bel ensemble de savoir-faire.... Bravo!
    Merci pour ce si gentil clin d'oeil...
    Encore toutes mes félicitations !!!!

    Posté par Marie-Pierre, 20 février 2008 à 21:16
  • Mium ! Quel beau blog... Je suis admirative. Ces modelages... Ce bol bleu! J'adore. Et ce gâteau! Je m'inviterais bien pour un petit maté o;) (moi qui ne l'ai jamais bu que dans de "bêtes" tasses o;)

    Posté par Pivoine, 06 mars 2008 à 00:52

Poster un commentaire