sous la peau les mots

et réciproquement.

29 mai 2009

Songeuse

Depuis vendredi j'ai eu beaucoup de mal à poster. Entre l'attente un peu stressante, puis aller reprendre mes pièces, jouer à tétris avec les statues cuites en essayant si possible de ne pas en briser une de plus au retour..

Ah oui, aucune statue ne s'est cassée pendant la cuisson. Bon j'en ai toujours 4 cassées dont deux irréparables (oui vendredi j'avais carrément oublié une statue...ahem, de toute façon elle était déjà cassée et irrécupérable ...)

Donc je suis rentrée tard et toute la fatigue nerveuse m'est tombée dessus je crois. Le lendemain matin j'ai sauté du lit sitôt réveillée pour faire une inspection plus poussée et commencer les patines.

Certaines devront repasser par la case cuisson (joie) puisque je vais les émailler.. les autres sont déjà pour la plupart en cours de patine. Mon atelier est un chantier sans nom, les émanations de cire sont assez forte pour saouler à dix mètres et trainent toutes sortent de pots aux couleurs bizarres et pinceaux plus ou moins en bon états. Le bonheur donc :)

La patine c'est le moment où tout ce que j'ai imaginé, souhaité créer prend forme..quand tout va bien elle révèle ce que je souhaitais montrer..

Mais patiner c'est aussi risquer de tout perdre, s'apercevoir que l'on a raté le moment, que la statue est comme morte, inexpressive, fade..absente. Dans ces cas là, elle redevient terre sèche, stérile, dure..impitoyable.

C'est plutôt rare, mais ces moments là...c'est une vague qui dévaste de l'intérieur. Qui remet tout en question..

Donc ces jours ci je suis immergée dans les patines, et les visages qui se révèlent peu à peu, les petits détails importants à fignoler..

Pendant ce temps là je ne peux pas sculpter de nouvelles statues, plus de place et pas la disponibilité d'esprit non plus.

Mais le weekend end dernier pour oublier mon stress j'ai travaillé. Et de rêveries en associations d'idées, de ressentis et imaginaire une petite est née. Pour l'instant elle est Songeuse, mais ce n'est pas son nom je pense.

 

songeuse2songeuse1

Merci pour les petits mots, pour les mails et les attentions. Cela n'a pas de prix.



Posté par souslesmots à 00:41 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    elle me plait déjà beaucoup ta songeuse, toute pleine de tes émotions contradictoires, de ta sensibilité
    bises

    Posté par venise, 29 mai 2009 à 06:32
  • Dieu qu'elle est sublime ! J'en suis amoureuse !
    Voilà, rien de plus à dire !

    Posté par Mariposa, 29 mai 2009 à 09:18
  • Elle est tres belle, c'est moi ou elle a une petite mou ironique?

    Posté par Bidi, 29 mai 2009 à 16:20
  • Décidément, j'aime ces silhouettes de femmes dans leurs drapés.

    Posté par sylvie, 08 février 2010 à 21:37

Poster un commentaire