sous la peau les mots

et réciproquement.

20 janvier 2011

Nocturne

Il neige. Peu à peu le sol de change en tapis blanc. De part et d'autres quelques brins d'herbe noyés d'ombre résistent et dépassent encore. Les chemins s'égarent. Les contours s'évadent.

Il neige, et en musique je tourne autour de moi. Les notes soulèvent les voiles et étirent les questions.

un côté rock un côté stone, j'hésite entre laisser rouler de ci de là.

Mon crash test du moment me regarde son air hébété..de celle qui ne comprend pas, qui n'a rien fait, qui se demande mais pourquoi moi ?

Elle qui ne demandait rien je l'ai plongée dans la poudre blanche, pas de celles que l'on snife non, de celle que l'on brûle, à 1280°. Pas moins. Passer par le feu pour renaitre. Ou disparaitre.

Mais que fait on quand le feu n'as pas donné de verdict ? Quand les couleurs n'irisent pas l'arc en ciel, quand la peau reste à vif sous le verre..quand on se partage une même terre pour plusieurs vies?

Pas de photo, la lumière fuit. Ou bien est ce moi ?

Comme un refus de prendre une photo de ma femme en l'état, une errance à respecter, une pudeur enneigée. Sur d'autres givres vivent l'interne.

Je ne pensais pas qu'il était si compliqué d'être heureux.

De l'extérieur cela semblait simple pourtant. Pourtant.

Laisser sortir l'intérieur, le laisser illuminer l'extérieur, dégriser les voies, ensemencer les rires, chasser les monstres déformés, ceux qui pourraient encore nous faire croire que non..ils sont des amis, des proches, sauf que ..non en fait.

Rien de triste, juste..la vie qui avance. La douceur d'une neige, son odeur qui imprègne la maison. Juste, une évidence tranquille, un amour complexe, riche mais pas simple. Juste..une humeur nocturne.

Posté par souslesmots à 22:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    mais dis moi , ça va mieux toi !!!
    dans peu de temps le printemps sera là , le soleil la chaleur et tout ira mieux , courage ma belle !
    quand a ton crash test repasse le au four , au fait tu cuits a l'électrique ou au gaz?
    bisous

    Posté par florence, 21 janvier 2011 à 11:22
  • Tu dis "rien de triste" mais il y a tout de même quelque chose de lancinant dans ton texte. Malgré tout, j'en aime le doux chant des mots et des sons.

    Posté par Mariposa, 21 janvier 2011 à 14:43

Poster un commentaire