sous la peau les mots

et réciproquement.

04 juillet 2011

Un peu plus loin

8Plus ça va, plus le creux joue une part importante dans mon travail, il y a de moins en moins de matière, je résiste encore pour ne pas tout enlever par moment, mais pour que le creux prenne sens il faut du plein.

Pour une fois, la première fois même, j'ai réussi à obtenir l'effet exact que je souhaitais avec l'émail. Je commence un peu à comprendre ce drôle d'élément qu'est l'émail. Une même recette, aposée sur la même terre et cuit à la même température donnera quasi toujours un résultat différent.

Souvent c'est frustrant, quelque fois c'est absolument jouissif quand le résultat me surprend au delà de ce que j'aurai pu imaginer..et puis la frustration revient quand reproduire l'effet tient de la gageure.

En fait, je crois que c'est l'élement inconnu, incontrôlable, précisement que j'aime. Il y a une part de kamikaze dans ce processus, un élément de désordre, d'imprévisible, de cataclysme toujours possible. Comme dans la vie somme toute.

Tout n'est pas toujours facile et la peur nous accompagne souvent, mais au final ce melting pot invraisemblable est aussi ce qui lui donne ses couleurs et son prix.

Pour une fois, l'été ne rimera pas avec amitié et odeur de monoï, d'autres priorités ne le permettent pas.

Et je sais que je risque d'être présente de façon plus qu'aléatoire. Je travaille sur un projet différent, toujours autour de la terre évidemment, mais à une ou deux planètes de mon travail habituel.

Bien que la légende de l'artiste maudit et torturé ait encore la vie belle, j'aime rire et j'ai plus souvent qu'a mon compte des idées loufoques. J'avais envie de pouvoir laisser libre cours aussi à cette partie là. Du coup un projet est en train de naitre. Et j'en reparlerai surement à la rentrée ou un peu avant.

Entre temps, mes dames coexistent avec ce projet, parfois l'un prend le pas sur l'autre..et réciproquement.

9

Et puis...une collaboration de rêve s'est amorcée un peu par hasard, et une partie de moi à très envie de poursuivre ce rêve là, un peu plus loin...

A ce titre, cette dame n'a pas encore terminé son voyage..

Mais pour la suite de ce fameux voyage, je redeviens simple spectatrice..en attente. De rêves.

Posté par souslesmots à 12:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    tes creux sont pleins de vie, et ressemblent à une naissance
    j'aime aussi l'imprévu, et je crois que j'adorerais laisser faire les choses, me laisser surprendre par la matière, la manière dont elle évolue après cuisson
    tu attises ma curiosité avec ton autre projet... :)
    bon été à toi même s'il ne ressemble pas aux autres

    Posté par venise, 05 juillet 2011 à 22:56
  • Hmm, pour la suite du voyage, elle va prendre de la lumière ?

    Posté par Mariposa, 05 juillet 2011 à 23:56

Poster un commentaire