sous la peau les mots

et réciproquement.

14 septembre 2011

D'une planète à l'autre

C'est toujours un peu compliqué je trouve de jongler avec plusieurs univers. Déjà, quand je suis en mode patines, fabrication d'émail et test, j'ai parfois du mal en commencer une nouvelle sculpture. Mon esprit est accaparé alors par un des aspects du travail et cohabite assez mal avec un côté girouette permettant de passer sans sourciller du coq à l'âne.

Cette fois ci, pour le coup, je passe vraiment des coqs..aux sculptures. Encore que les coqs soient aussi des sculptures. Mais deux étoiles après le soleil.

Malgré tout, je n'ai jamais eu l'intention d'abandonner une partie de mes univers. Par contre il est fort possible qu'au gré du travail, des commandes, de l'inspiration...et bien que l'un prenne parfois toute la place, momentanément.

Ma nouvelle demoiselle n'a pas encore de nom, et malgré plusieurs photos je n'ai pas mieux que celle ci :

1

 

Compliqué de se rendre compte, ce que je peux dire c'est que le travail de l'émail lui donnera tout son sens. Ca et un petit quelque chose en plus si je peux.

Elle sera je pense déjà plus "lisible" une fois complètement sèche, les contours et les détails apparaitront plus clairement.

Je crois bien que c'est la première sculpture où je traite l'horizontalité...quelque chose en moi me pousse à étirer toujours plus haut mes sculptures. C'est très curieux de changer cela. Les repères disparaissent, l'esprit doit imaginer autrement..

Bon il n'empêche, en fait, que celle ci aura bien une verticalité une fois terminée.

Autant j'aime les lignes d'horizon dans les paysages, autant pour la sculpture..j'ai l'urgence de la hauteur.

Posté par souslesmots à 11:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Wow ! C'est quoi les dimensions ?
    Hâte de la voir finie !

    Posté par Mariposa, 14 septembre 2011 à 15:35
  • languide... sanguine.

    Posté par pati, 13 novembre 2011 à 15:43

Poster un commentaire