sous la peau les mots

et réciproquement.

24 décembre 2012

C'est...

C'est un regard perdu où perlent les larmes, enseveli dans une foule anonyme et pressée. Et un mari aimant qui doucement, tire sa femme vers une allée plus calme et la rassure.

C'est une grand-mère et son petit-fils traversant la rue en riant, chacun tenant dans une main un carambar entamé, dégusté avec les même gestes. Complicité sucrée et regards rieurs dans la douceur d'une journée de décembre.

C'est cet homme serrant son chien plus tout jeune contre lui, et lui montrant les biscuits prêts à être dévorés, dont on ne saurait dire lequel des deux salive le plus du plaisir anticipé.

C'est le cri strident et excité des enfants devant une patinoire ridiculement minuscule mais qu'importe, le plaisir lui n'est pas limité

C'est le froid tout en douceur, presque calin, qui nous ferait presque oublier les amertumes et les peurs

C'est des images fugaces, impartageables, souvenirs d'instants passés, décolorés.

C'est la pensée vers d'autres sous d'autres cieux, qui cette année entrent dans un nouveau monde

C'est une occasion de plus de dire "Je vous aime" à ceux qui comptent.

C'est un questionnement vers demain, une offre paienne en obole à l'avenir.

Posté par souslesmots à 12:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    joyeux Noël à toi, tes pensées douces voleront au dessus des océans, réchauffant le coeur de ceux qui sont loin cette année, elles sauront entourer celui qui est près et avec qui partager ces moments. Cette année, Noël semble morose, personne n'ose s'en réjouir en pensant à tous ceux pour qui la vie est si dure, heureusement les enfants n'ont pas ces pensées et nous entraînent malgré nous dans la fête.

    Posté par venise, 24 décembre 2012 à 12:57

Poster un commentaire