sous la peau les mots

et réciproquement.

01 juin 2009

Roses, lunes et autres nuits

  Les heures s'échappent, grains du sablier qui s'écoulent en chantant, impudentes rieuses qui se moquent de celle qui court après le temps.  Les roses fleurissent, se fanent, renaissent, parfois si vite que j'en viens à ne plus savoir qui est, qui fut, qui sera..les pétales jonchent l'allée embaumant l'air et faisant concurrence au jasmin.  Au milieu de ce monde végétal, entre les lunes décroissantes et les étoiles en costumes, des couleurs se posent, secrètes, discrètes, pudiques parfois, incertaines.  Je... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 23:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2009

Belles dames et beaux messieurs...

Prenez place pour la danse.. Mister Camelia s'abandonne enfin :)et..euh, comment dire ? J'étais partie acheter du café. Et j'ai craqué. Mais elle était si belle dans sa somptueuse robe blanche aux dentelles délicates..  
Posté par souslesmots à 14:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2009

Mon royaume pour un lilas

J'ai eu du monde à la maison la semaine passée, donc pas de sculpture mon atelier étant aussi la chambre d'amis. Du coup j'en ai profité pour remettre un peu les mains au jardin.Et de fil en aiguille..j'ai la tête pleine d'idée. Arracher les thuyas morts qui nous séparent du voisin, tous. Pas de pitié. Apporter de la terre fraiche et eurêka après réflexion intense, je me dis que des lilas à la place seraient sympa. Et le voisin profiterai du parfum tout comme nous. Bon reste à mettre en pratique l'idée (et trouver des lilas qui ne... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 16:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
24 avril 2008

Défi vert

Régulièrement, j'ai besoin d'une activité suffisamment épuisante pour expurger un trop plein. Le trop plein chez moi est récurrent, positif la plupart du temps et signe de créativité en cours mais pas tout à fait maturée ou de frustration éléphantesque c'est selon. Un peu comme ce mot que vous connaissez vous le savez mais ..impossible de le retrouver sur l'instant. Il ricane sur le bout de votre neurone échappant avec constance à l'impulsion électrique qui le propulserait dans votre bouche.Le mois dernier j'avais des murs à refaire,... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 19:34 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,