sous la peau les mots

et réciproquement.

31 décembre 2012

L'éveil..(suite)

Elle est née peu à peu, comme on s'éveille au monde chaque matin. Lentement, elle à dû repousser la nuit, ôter les lambeaux d'autres vies, tenter de trouver qui elle est. S'éloigner ce que d'autres lui avaient appris, examiner avec soin les contours qu'ils lui avaient dessiné. Certains mettent plusieurs vies à se chercher. Il est si tentant parfois d'accepter de lisser ses aspérités, de renoncer. Entrer dans un moule. Et attendre. Elle est née peu à peu. Repoussant les bords du monde.
Posté par souslesmots à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mai 2012

En léthargie, et hyperactive

Ce blog sommeillait depuis un moment, mais il est familier des siestes prolongées. Peu à peu, une certaine léthargie s'installe, les notes s'espacent, tendant à laisser place au vide. Blanc, neutre, absent. J'ai souvent pensé que s'absenter du monde est relativement simple. On commence par distendre quelques liens, on sourit plus que l'on ne parle, on devient observateur, détaché, extérieur, curieusement atone de sentiments. Quelques semaines suffisent pour graviter autour du monde sans plus en faire partie. Le bruit, l'agitation,... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 16:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 février 2011

de la distorsion du réel.

Il y a parfois de simples discussions autour d'un maté qui prennent des allures d'exploration de l'être.Entre notions abstraites et réalités concrètes. Entre le réel objectif (mais qui peut le déterminer ?) et celui subjectif, distorsion plus ou moins perçue.Je peux identifier un réel relativement objectif, celui que je vais intellectualiser, raisonner, trier, structurer au regard de mon apprentissage de la vie, des lois de ce monde: physiques, sociales et ainsi de suite.Et puis, telle une fine pellicule dont je serai la seule à... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 13:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,