sous la peau les mots

et réciproquement.

26 janvier 2012

La Veilleuse d'Ombres.

Elle ne me regarde pas. Tout le long de notre voyage je l'ai vue porter le regard loin, vers un ailleurs que je ne perçois pas, ou seulement par bribes. Aujourd'hui je sais qu'elle est une Veilleuse, une de ces âmes qui gardent le monde, le protègent. Elle veille les Ombres, les différencie, les accueille ou les repousse selon leur danger. Il existe nombre d'Ombres, certaines sont bienveillantes, elles nous recouvrent d'un voile protecteur, nous soustrayant aux regards trop percants...ces ombres là nous accompagnent, discrètes,... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 14:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

13 juillet 2011

Vestiges

Parfois je pars sur une inspiration précise. Voire très précise. Et curieusement, c'est souvent dans ce cas là que la terre m'attire ailleurs. A croire que mon idée de départ était au final peu stimulante, puisqu'arrive un moment où j'arrête de travailler, je redresse le dos (aie) et j'observe ce qu'il est advenu de ma terre. Celle ci au départ était un visage de femme agée. Une pomme reinette toute ridée :) Et puis...de déchirement en arrachage..il n'est resté que ce fragment, vestige qui me sourit.  
Posté par souslesmots à 14:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 juillet 2011

Un peu plus loin

Plus ça va, plus le creux joue une part importante dans mon travail, il y a de moins en moins de matière, je résiste encore pour ne pas tout enlever par moment, mais pour que le creux prenne sens il faut du plein. Pour une fois, la première fois même, j'ai réussi à obtenir l'effet exact que je souhaitais avec l'émail. Je commence un peu à comprendre ce drôle d'élément qu'est l'émail. Une même recette, aposée sur la même terre et cuit à la même température donnera quasi toujours un résultat différent. Souvent c'est frustrant, quelque... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 12:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
17 juin 2011

Doutes en ré majeur

La courbe du temps étant capricieuse, il arrive parfois que certaines sculptures restent un peu oubliées, prises de vitesse par les suivantes. Celle-ci en est le parfait exemple. D'autant qu'elle  marque un peu la fin d'une période, celle de la terre noire, du lisse. Rien ne dit bien sur que je ne ferai pas quelques incursions en terrains connus ici et là, mais à priori, elle porte bien son nom : Doutes en ré majeur. Elle est mon "entre deux" celle qui relie hier et demain.  
Posté par souslesmots à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 juin 2011

Iridescence

A chaque heure du jour, sa couleur change. Selon la lumière, sa fraicheur, la durée depuis laquelle j'y travaille..si j'ai poli ou bien au contraire texturé. Selon les grains de sa chamotte.. La terre dont j'extrai des visages est parfaitement vivante. Celle-ci à déjà changé, mais comme souvent, je vous montre à rebours, pas tout à fait le début ni la fin, une partie du voyage. La partie essentielle, l'entre deux. Celle où bien souvent l'avenir se dessine sans exister encore. Je dois avoir fait une bonne partie de ce voyage pour... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 18:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juin 2011

un peu plus loin..

un peu plus loin sur le chemin, elle à gagné un peu plus de liberté, en perdant de la matière morte, inutile, suplerflue.   Son port de tête à évolué également, un peu penchée, un peu perchée..fixant un point invisible, étrange, intriguant..enfin, c'est ce que je me dis.    
Posté par souslesmots à 23:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 juin 2011

Pandore

Comment passe t-on de ceci :   A cela  ?   En cherchant le coeur de la vérité. En ayant le sentiment de se rapprocher de l'essence de l'être, en arrachant des morceaux de chair. En libérant l'intérieur. En l'exposant. Chaque fois que cet intérieur gagne du terrain je souris, apaisée. Et si je sais que certains percoivent ce déchirement comme une mutilation je n'y vois encore et toujours que liberté, vie, joie. Il me manque une photo du rendu final, qui diffère encore de celui ci. Je sais déjà qu'elle sera... [Lire la suite]
Posté par souslesmots à 23:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 février 2011

Le calme avant la tempête.

Posté par souslesmots à 13:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 février 2011

Errances

"Faut-il peindre ce qu'il y a sur un visage ? Ce qu'il y a dans un visage ? Ou ce qui se cache derrière un visage ?"Pablo Picasso
Posté par souslesmots à 10:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 février 2011

Chairs de terre

Je suis le début et la fin. Tout autant que l'entre deux.Ma peau est rugueuse, écartelée entre les vides et les pleins, l'ombre et la lumière. J'ai emprunté à la nuit des couleurs improbables, de celles qui se cachent sous les feuillages. Envers d'un endroit trop lisse.Sous la peau de verre, mes chairs de terre affleurent encore. Blessure impromptue accrochant la rétine.Je suis au milieu d'un chemin, je suis partout sur cette route, note isolée qui se sait attendue et précédée. J'ignore encore ma place finale.  
Posté par souslesmots à 23:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,